Fort de Barchon 2023

Date
22 avril 2023

Durée
2j

Type de sortie
Entrainement technique
Département
Etranger (E)

Massif


Commune
Blégny (Liège, Belgique)

Photos







En voir +
Descriptif / Compte-rendu
Le parcours sp√©l√©o au Fort de Barchon est organis√© chaque ann√©e en Belgique (√† c√īt√© de Li√®ge). Il s'agit d'un ancien fort militaire √©quip√© pour l'occasion de plusieurs parcours de type sp√©l√©o, avec de la corde mais aussi des √©troitures, de l'eau, des tyroliennes, etc ...
Plus d'information sur la page 2023 de l'événement

Déroulé du week-end / de l'événement

Participants ABIMES : Arthur, Clément P, Carole, Cédric, Kévin, Romane, Déborah, Christian, Matthieu, Marina, Cassandra
+ de nombreux participants d'autres clubs IdF et BE, en covoit avec nous, ou bien croisés sur place.

Les participants se d√©coupent en 2 √©quipes: une dormant la veille √† Bruxelles chez des amis, et une venant du chalet du SCB √† Hotton, o√Ļ une partie de l'√©quipe a fait de la d√©sobstruction la veille.

(équipe dormant à Bruxelles)
Arrivée le vendredi soir sur Bruxelles chez Jean-Pierre pour : Christian, Matthieu, Denis, Kevin H, Philippe, Alexandre

Arrivée au fort samedi à 10h
Formation de deux groupes pour la journée de samedi.
Denis, Philippe, Kevin H et Jean-Pierre partent galérer avec des boulets sur le parcours B
Christian, Matthieu et Alexandre partent sur le parcours A et C avant d'aller manger. C'est une initiation pour Alexandre qui découvre toutes les techniques de spéléologie.
Dans l'apr√®s-midi les deux groupes fusionnent pour partir faire le parcours D o√Ļ nous retrouvons des nouveaux boulets, o√Ļ nous poireautons une heure √† regarder un sp√©l√©o du GRIMP essayer de d√©bloquer une poign√©e coinc√©e dans un mousqueton de d√©viation sur le grand Y avec rappel guid√©. Apr√®s une heure sous la pluie Denis et Christian iront le d√©bloquer en r√©alisant une reprise de charge sur une des branches du Y pour le redescendre contre paroi.
(/équipe dormant à Bruxelles)

(Benjamin)
Je suis parti de Paris vendredi soir avec Romane, Benjamin et Kévin direction Hotton pour passer la nuit dans le chalet et rejoindre Arthur/Clément et Yves. Le lendemain matin direction fort de Barchon. Arrivés sur place, on retrouve Déborah et Christian
(/Benjamin)

Départ vers 17h le dimanche

La suite est une description des activités parcours par parcours.

Parcours A(érien)
(Kévin)
Parcours réalisé avec Yves et Romane
Parcours typique d'accrobranche se passant au-dessus et au travers du foss√© situ√© √† l'entr√©e du fort. Cela commence par un aller-retour en tyrolienne sur c√Ęble d'acier (Poulie speed recommand√© pour ne pas s'arr√™ter au milieu) suivit d'un pont de singe, d'un pont indien d'une √©chelle horizontale puis d'un pont n√©palais.
On continue un peu plus loin par un "ramping" sur 2 c√Ębles pour atteindre des tonneaux suspendus avec de l'espace entre chaque, dans lesquels il faut ramper. A la sortie, un parcours sur mur avec notamment 2 tarzans √† r√©aliser, puis on remonte jusqu'√† une tyrolienne pour traverser √† nouveau le foss√©, suivit d'un funambule sur poutre en b√©ton, d'une nouvelle travers√©e sur c√Ębles avec des bouts de nouilles pendantes en guise de guide pour arriver √† la difficult√© du parcours, le passage des b√Ľcherons, une travers√© o√Ļ il faut passer d'une b√Ľche verticale suspendue aux suivantes, jamais confortable et un calvaire pour les bras... Qui a d√©j√† eu √ßa dans une grotte, franchement... Derni√®re travers√©e via des rondins horizontaux suspendus pour arriver √† une petite chemin√©e √† descendre en rappel avant d'aller se restaurer.
Idéal pour s'échauffer en douceur.
(/Kévin)

Parcours T(yroliennes)
Ce parcours était l'an dernier la fin du A, il est composé quasi-exclusivement de tyroliennes. Poulie Speed obligatoire. On commence par monter la grande tour en haut de laquelle part la première. Pour monter, on a l'embarras du choix : plusieurs cordes plus ou moins faciles, du mur d'escalade au rappel guidé de la mort en passant par un fractio classique mais pénible, et une échelle spéléo.
Cette tyrolienne est la plus longue et passe au-dessus de tout le reste du parcours A pour atterrir au bout du parking. Attention √† freiner √† l'arriv√©e pour ne pas arriver trop vite dans le filet (hein Arthur !). S'ensuit ensuite une tyro plus horizontale qui passe au-dessus des "douves" du fort, puis un petit parcours nous am√®ne √† la 3√®me qui arrive en bas des douves, du c√īt√© du parcours F. L√† encore on arrive dans un filet et il faut bien freiner pour ne pas arriver trop vite.
Christian, Matthieu et Alexandre réaliserons le parcours dimanche sans difficulté et en évitant la pluie.
Clément, Arthur et Marina feront ce parcours le samedi, Carole y retournera le dimanche avec Arthur qui restera coincé au milieu de la grande tyro, la poulie Tandem simple de Petzl ne permettant pas d'arriver au bout.

Parcours B(onne condition physique)
Clément, Déborah, Cédric, Arthur, Benjamin (APARS), Nico et Laurent (CSARI)
Le parcours, qui part de l'extérieur, démarre par une étroiture dans le béton qui met directement dans l'ambiance. On progresse ensuite vouté ou à 4 pattes dans des boyaux qui longent le mur extérieur du fort, et après une étroiture on remonte par un tuyau vertical pour arriver dehors. Mais pas si vite, ça glisse et la corde a été volontairement faite trop court, et ne touche pas le sol ! Il faut faire un peu d'opposition pour l'attraper et mettre la poignée ou le croll.
On sort ensuite dans une prairie, il faut sortir et suivre le chemin balis√© (par des catadioptres, c'est facile la nuit mais moins en plein jour) pour arriver √† une esp√®ce de ch√Ęteau d'eau qui est en fait une prise d'air fortifi√©e. On y rejoint l'√©quipe de Denis, Philippe, Kevin H et Jean-Pierre. L√†-haut, c'est nous qui avons bien pris l'air ! En effet le parcours sur corde en ext√©rieur est sympathique (mont√©es, descentes, vires, et surtout plusieurs parapluies), le tout pas loin des branches des arbres en fleur, mais il faut √©viter de passer apr√®s des d√©butants qui vont rester bloqu√©s de longues minutes au m√™me endroit. Heureusement il y a des √©chappatoires. La suite du parcours descend tout droit √† l'int√©rieur de la construction, en passant par une √©troiture verticale. Et l√† o√Ļ on s'attendait √† ressortir par en bas ... on continue en fait en souterrain dans une galerie qui repart en direction du fort. Il y a un peu d'eau au sol, rien de tr√®s m√©chant jusqu'√† ce qu'on doive ramper sous une marche d'escalier.
Puis la suite est un peu plus inhabituelle, nous préparant au parcours C : par exemple une étroiture débouchant directement sur une chaine horizontale puis une corde qui monte, il ne faut pas se louper car on est au-dessus d'un bassin plein d'eau et profond.

(Cédric)
Au vu du nombre de parcours on se scinde en deux groupes, nous d√©cidons de commencer par le parcours B . Parcours, assez complet, m√©lange d'√©troitures, ramping, rappel... et la partie principal : la tour. Cela consiste √† la monter, faire le tour via des vires, parapluies belges et redescendre par l'int√©rieur pour ensuite traverser un tunnel et rejoindre le fort, et finir le parcours. D'ailleurs sur la tour, lors de l'avant dernier parapluie belge, ma cordelette de p√©dale de pied a craqu√© au moment o√Ļ j'ai pris appui dessus. Pas eu le temps d'avoir peur mais √ßa surprend. Cl√©ment s'est propos√© pour me pr√™ter sa p√©dale, le temps de finir. Il a r√©cup√©r√© la mienne, l'a bricol√© un peu pour pouvoir l'utiliser et finir le parcours. Encore merci Cl√©ment !
(/Cédric)



Parcours C(ouché)
(Kévin)
Parcours r√©alis√© avec Romane. Ce parcours commence allong√© dans l'herbe fra√ģche, avec une bi√®re √† la main √† discuter de tout et de rien jusqu'au parcours suivant... Ah non, on me dit dans l'oreillette que ce n'est pas tout √† fait cela... Du coup, le parcours commence √† l‚Äôint√©rieur du fort, par un escalier relativement raide et aux marches √©loign√©s s'enfon√ßant dans les tr√©fonds du fort, on est vite remis dans l'ambiance souterraine qui sied aux sp√©l√©o. On arrive dans une petite salle, avec une √©troiture pour traverser un mur, d√©bouchant sur un couloir et un puits √† remonter dont la sortie est une √©troiture environ 2-3m plus bas que la t√™te de puits qui donnera un peu de fil √† retordre √† pas mal de monde. L'√©troiture donne sur un laminoir (conduit de ventilation du fort suppos√©) dans lequel il faudra progresser sur 10-15m jusqu'√† une chati√®re o√Ļ, si l'on met la t√™te dedans, on peut voir un nŇďud de huit pendouiller de l'autre c√īt√©. La l√©gende raconte que certains ne l'ont pas vu, se servant de cet endroit pour se retourner et continuer dans le laminoir jusqu'au coude beaucoup plus loin et qu'ils y errent encore ;) . La chati√®re donc, pass√©e les pieds devant faute de savoir ce qu'il y a de l'autre c√īt√© mis √† part le bout de corde, sur le dos, est tr√®s √©troite et ne permet pas une mise en place facile du descendeur, voyant √† peine ce que l'on fait et se laisser glisser sur la corde de l'autre c√īt√© fera travailler vos cervicales au maximum de leur souplesse. Un passage t√™te la premi√®re se r√©v√©lera bien plus facile √† priori d'apr√®s d'autres t√©moignage. On arrive sur une petite margelle √† mi-hauteur d'une salle o√Ļ il faudra ressortir par le plafond via l'autre bout de la corde. Petit couloir, petite √©troiture donnant sur du 4 pattes dans l‚Äô√©paisseur du mur. Arriv√©e dans la salle des machines d'o√Ļ on sort... par le conduit du ventilateur. Nouveau laminoir dans une autre partie du conduit de ventilation, arriv√©e √† un coude, le conduit se poursuit loin devant sans issue visible.
La sortie sera à la toute fin du conduit (estimé à une cinquantaine de mètres) par une étroiture donnant directement sur un P10-12. Il faut se longer et se suspendre dans le puits pour pouvoir mettre le descendeur. S'ensuit un couloir, un puits à remonter, du 4 pattes, un autre couloir, un puits à descendre aux 2/3 pour se faufiler dans un autre 4 pattes. Une petite échelle métallique à remonter sur 2m puis un dernier petit ramping pour sortir sous un escalier dans le couloir principal du fort.
TPST : 2h de souvenir sans se presser.
(/Kévin)
Cédric, Arthur, Nico et Laurent (CSARI) feront ce parcours le samedi pendant que d'autres seront sur le parcours D.


Parcours D(ivers):
(Clément)
Première tentative de faire le parcours samedi aprem.
Le parcours est effectivement divers, il remonte plusieurs fois √† la surface du fort pour mieux y replonger d√®s l'atelier suivant. La premi√®re sortie se passe par un tuyau √©troit √† la verticale, suivant un angle de 90¬į, pas √©vident pour les grands. Et l√† ... sur l'atelier suivant il y a la queue, au moins une dizaine de personnes. ll s'agit d'un Y g√©ant avec des oreilles de 4-5m, plac√© au centre d'un puit tr√®s large (s√Ľrement l'emplacement d'une ancienne tourelle), id√©al pour les spectateurs. Sauf qu'au lieu d'√™tre √©quip√© comme un frac il s'agit ... d'une dev. On est sens√© partir en rappel guid√© sur un des brins du Y, puis passer la dev arriv√© au milieu et descendre plein pot.
Exercice inhabituel et pas évident ... tellement que quelqu'un (la légende dit qu'il est du GRIMP) est en train de se débattre depuis 20 bonnes minutes, ayant fini par bloquer sa poignée à l'intérieur du mousqueton de dev. Parmi les spectateurs dans la file, Denis et Christian. Je vois que ça va être trop long et décide de partir sur un autre parcours.
Le soir, on apprendra qu'en fait, apr√®s que quelqu'un soit mont√© √† sa hauteur pour redescendre sans avoir pu l'aider, il est rest√© coinc√© pendant pr√®s de 1h. A la fin, Denis et Christian, voyant qu'il n'en pouvait plus, ont finalement d√Ľ appliquer des techniques de secours pour d√©monter sous tension une des oreilles et finalement le d√©bloquer. Bref ... on a bien fait de partir sur un autre parcours en attendant.
Deuxi√®me tentative le soir apr√®s manger, avec D√©borah et Benjamin qui √©taient les seuls assez motiv√©s pour y retourner. A 22h c'√©tait beaucoup plus calme et le reste du parcours s'est bien pass√©. On notera aussi un passage sur vire m√©tallique et c√Ęble horizontal : c'√©tait marqu√© poulie obligatoire sur le parcours mais un mousqueton acier peut suffire pour d√©panner.
Quelques passages étroits / ramping, un peu de corde ... Quelques passages un peu pénibles ou amusants (suivant si on y est ou si on regarde les autres), par exemple pour sortir d'un tuyau qui glisse et délibérément sans aucune prise.
Finalement on a réussi à ressortir vers minuit avant la fermeture de la buvette :-),
TPST sans compter les bouchons: 2h30 ?
(/Clément)

Romane, Kevin, Carole et Arthur feront ce parcours le dimanche.



Parcours E(troit) :
Christian, Matthieu, Alexandre, Denis, Kevin H arriverons à faire le parcours dimanche en évitant un groupe de justesse qui visiblement avait des projets pour bloquer le passage de Denis sur ce parcours et pouvoir le faire attendre un maximum.
(Cédric)
Avec Cl√©ment et Benjamin, on part faire le parcours E, succession de passage √©troit (horizontal, verticale et en biais) dans des boyaux de b√©ton, de terre ou des tuyaux en plastiques. Pas trop physique mais il faut √™tre souple. La fin du parcours se termine par une √©troiture donnant sur l'ext√©rieur du fort √† 5 m√®tres de hauteur. Il faut se longer pour encha√ģner avec 3-4 parapluie belge et arriver en haut du mur. S'ensuit une petite tyrolienne, un parapluie belge, un rappel et c'est fini.
(/Cédric)

Parcours F(roid : le meilleur pour la fin)
C'est un parcours dans l'eau. Il dure une quinzaine de minutes, la n√©opr√®ne est recommand√©e (ou alors il ne faut pas tra√ģner, on peut facilement le faire en moins de 10min si il n'y a pas de queue).
On commence par un toboggan dans un tuyau, avec r√©ception dans l'eau. On se d√©place dans une petite galerie avant d'arriver aux principaux obstacles, simulant tour √† tour une chati√®re inond√©e, un laminoir, un bassin profond, etc ... Les obstacles les plus compliqu√©s sont shuntables, comme un court siphon o√Ļ il faut passer la t√™te sous l'eau, ou le laminoir inond√© avec un air de cercueil (mais si, allez, il est fun ce parcours!) . Et la sortie a un air de Mario sortant de son tuyau :-)



Parcours G peur (il fait noir)
(/Cédric)Parcours fil d'Ariane: fait avec Clément et Benjamin. Cela consiste à faire un parcours complètement dans le noir en tenant une corde. Divers obstacles jonchent le parcours (pneu, tonneaux, filets...) assez rigolo . Cela permet de travailler ses autres sens et garder une certaine concentration s'il advenait qu'on ait plus d'éclairage. Le parcours dure 15-20 minutes, mais au final c'était rigolo.
(/Cédric)
Parcours fait le dimanche par Carole, Arthur, Cassandra et Marina

Christian, Matthieu, Alexandre (Samedi), Romane, Kévin et Benjamin : toujours bien sympathique ce parcours dans le noir
Christian, Denis, Kevin H (Dimanche) ; à refaire pour le plaisir avant le retour sur Paris.
Mais p..., pourquoi j'ai gardé sur mon casque les attaches pour l'acéto et pour le tuyau... (Yves)

Petit mot de la fin

(Cédric)
Au final super week-end, même si frustré de ne pas avoir pu faire le parcours A et Tyrolienne (pas de poulie :( ) et ni le F (pas de combinaison). Je recommande vivement cet événement, impatient d'y retourner l'année prochaine !
(/Cédric)

(Kévin)
C'est un week-end vraiment très sympa, avec une ambiance très conviviale et d'entraide même si on ne parle pas la même langue. Pour réellement en profiter à son plein potentiel, il vaut mieux être autonome sur corde (puits, passage de fractionnement et vire), à la rigueur accompagné de quelqu'un pour vous guider si vous en sentez le besoin (notamment sur le B et ses parapluies belges), mais guère besoin de plus. Au contraire, je le conseillerais même aux personnes qui en sont là de leur pratique de la spéléo car c'est beaucoup d'exercice et de situation qu'on ne rencontre pas forcément souvent en spéléo quand on débute, mais en étant dans un environnement "aseptisé" et dans lequel on peut prendre le temps de réfléchir à ce que l'on fait, comment on pourrait passer telle situation etc... Et il est très gratifiant et rassurant de savoir qu'on sait se débrouiller dans une telle situation et qu'on saurait le reproduire.
Après, comme je l'ai dit, week-end super convivial à tout point de vue, un grand merci à tous et vivement l'année prochaine !
(/Kévin)

Aspects pratiques (notes pour l'an prochain)

Nombre de participants à l'événement : 346 dont plus des 2 tiers pour le WE entier
Camping sur l'herbe au-dessus du fort (si nombreux, demander à l'orga de réserver une place). Restauration possible sur place.

Beaucoup de monde le samedi en journée, pas mal d'attente sur les parcours.
Pour l'an prochain:

  • Arriver plus t√īt ? le parcours ouvrait vendredi soir cette ann√©e, et reste ouvert la nuit

  • Faire des parcours le soir / la nuit ? pas eu de bouchons sur le D samedi entre 22h et minuit :-)

  • pr√©voir des sandwichs dans le minikit ? permet de manger pendant les temps morts

  • Pr√©voir des mousquetons acier pour tout le monde, nombreux passages sur c√Ębles, notamment sur le parcours A et les Tyroliennes (pr√©voir un achat de poulies acier par le club ?)

  • Pr√©voir du liquide pour la restauration / achat de matos sur place (prix peu int√©ressants pour l'achat de matos sur place, mais √ßa peu d√©panner)


Participants

Cedric B. , Christian D. , Matthieu D. , Deborah D. , Marina F. , Carole G. , Kévin G. , Cassandra H. , Romane N. , Clément P. , Arthur P.

Commentaires

Pas de commentaires