Préparation au redoublement

Date
18 mars 2017

Durée
2 jours intenses !

Type de sortie
Canyon - Classique
Département
Isère (38)

Massif
Vercors

Commune

Photos







En voir +
Descriptif / Compte-rendu
Ça y est. Seb s’est motivé (autre manière de dire que Vince l’a obligé) à passer son initiateur Canyon.

Une bonne raison, ou une bonne excuse, pour débuter la saison et le faire travailler un coup la technique avant les tests fatidiques de début de stage initiateur. Nous nous motivons pour descendre en Isère, et, sur les conseils avisés de notre BE préféré local, nous lançons dans le canyon de la Pissarde.

Ça monte rude depuis le parking pour atteindre le départ, mais il fait beau, donc ça passe. Après la traditionnelle séance de contorsions pour enfiler nos néop, c’est partit !

Il y a pas mal de jus, les obstacles s’enchainent, et le canyon est beau. Une belle reprise de la saison. Jusqu’à la dernière cascade, une belle verticale de 60 m, avec un relai presque au milieu sur la gauche. J’équipe le premier tronçon, Seb suit et équipe le relai où je le rejoins pour un passage normalement rapide. 15 min plus tard, on est toujours au même endroit... Impossible de rappeler la corde même en tirant comme des ânes dessus, et pas sécuritaire du tout de remonter (un frottement sympa, puis une remontée sous cascade, ça le fait pas).

La nuit va tomber, on décide donc de laisser la corde en place et de revenir le lendemain pour dépatouiller tout ça. Notre BE préféré ne se moque même pas trop de nous le soir venu, et on en profite pour visiter la maison encore en cours de travaux, et qui va être très sympa une fois finie !

Le lendemain matin, direction re la Pissarde, où nous constatons un bel imbroglio sur le 8 de rappel. En effet, il était illusoire de pouvoir rappeler la corde... On en profite pour refaire avec plaisir la dernière cascade, qui, avec le vent, a tendance à se rabattre à gauche, et donc à nous en mettre plein la gueule, ambiance.

Pour agrémenter l’après midi, Vince nous emmène à la partie inférieure du Versoud. Je passe rapidement l’épisode « les pieds nickelés font du canyon » que Seb est entrain de monter en mode vidéo. On pensait que le débit serait intéressant, mais malheureusement, la prise d’eau au départ mobilise une partie substantielle du débit, et il n’y a pas tant d’eau que ça. Il n’empêche que c’est une descente sympa et rapide, qui permet quelques jeux d’eau et une petite tyrolienne.

Il est temps pour nous de remonter vers la ville... Il y en a qui ont bien de la chance d’habiter sur place !

Sylvain

Participants

Sylvain C. , Sebastien G. , Vincent K.

Commentaires

Pas de commentaires