Neuvon entre Zouzes

Date
Du 20 juillet 2019 au 21 juillet 2019

Durée
13h

Type de sortie
Classique
Département
Côte d'or (21)

Massif


Commune
Plombières-lès-Dijon

Photos



En voir +
Descriptif / Compte-rendu
G√ģte: appartement √† la fontaine d'Ouche, Dijon via le site gites.fr
TPST: 11h30 - 00h30 = 13h
Lieu de nettoyage matos: Plombières-lès-Dijon, spot en bord d'Ouche, à l'ombre dans 15cm d'eau.

L'idée d'une sortie exclusivement féminine a germé au printemps et une envie d'aller visiter le Neuvon a résulté sur cette joyeuse sortie de la mi-juillet. Nous sommes 4 de la partie !
Il se trouve qu'une autre sortie plus aquatique et profonde a √©galement √©t√© pr√©vue sur ce m√™me week end par d'autres ab√ģm√©s. L'autre sortie n√©cessitant du mat√©riel de plong√©e et quelques heures de plus, la grotte a √©t√© √©quip√©e le vendredi et d√©s√©quip√©e apr√®s notre sortie par l'autre √©quipe. Une aubaine qui nous a permis de passer un peu plus de temps sous terre. Merci √† eux !
Nous sommes donc parties vendredi soir de Massy Palaiseau avec peu d'équipement et en faisant un détour par un Drive pour récupérer les courses sans perdre de temps et en évitant les bouchons de la sortie de Paris. Arrivée dans un appartement proche de Dijon et accueillies par un feu d'artifice (ok... c'était peut être aussi pour fêter la victoire de l'Algérie à la CAN), nous entamons une séance de puzzle pour avoir la topo complète de la grotte.

Nous faisons une bonne nuit de sommeil et envisageons de passer entre 10 et 12h sous terre.
Sandwichs faits, topo en poche et matos prêts, on y va sans trop se presser !
On constitue la team bleue (toute la même combi) en se changeant à la porte des étoiles à l'abri d'un peu de pluie et on entrera dans la grotte à 11h30. On suit les cordes Abimes bien installées par les copains et très vite, on a chaud ! CO2 ou température naturellement élevée ?
Nous descendons sans probl√®me jusqu'√† la salle de la cath√©drale et allons observer les griffades d'ours et les belles concr√©tions du sud de la grotte. On mangera vers 13h30 √† l'Oasis avant de prendre le "gentil chemin" jusqu'√† la la galerie de la porcelaine o√Ļ on ne manquera pas de se d√©crotter. C'est assez agr√©able d'avoir les pieds dans l'eau quand on a un peu chaud. Il n'y a pas beaucoup d'eau mais juste assez pour se rafra√ģchir un peu ! Malgr√© un peu de boue sans doute li√©e au niveau d'eau qui est assez bas, la galerie est magnifique.

Arriv√©es √† la Cascade, petite pause avant de repartir dans la partie obscure de la grotte. C'est pas qu'il y avait des lampadaires ailleurs mais c'est simplement la partie o√Ļ le chemin est moins facile √† trouver. Apr√®s une heure de progression en marche, escalade, ramping, etc... On tombe sur un bruit d'eau : "Oh une cascade !"..."Mais non ! C'est LA cascade !" "Mais, c'est pas possible !!!" Voil√†, on a tourn√© en rond...! Tristes de constater que l'on vient de perdre une heure, on se console avec une barre chocolat√©e parce que c'est l'heure du go√Ľter et en se disant que se perdre, √ßa fait aussi partie du jeu ! On reprend la topo, on sort la boussole et on repart prudemment direction Nord !
On crapahute encore en se disant que ce doit pas √™tre le chemin le plus court mais au moins on avance. On d√©sesp√®re de tomber sur le boyau du fakir mais finalement il se cache derri√®re un joli bivouac. Une salade de pattes nous donne envie mais son propri√©taire pr√©voyant avait bien not√© son pr√©nom dessus pour pas qu'on la lui vole ;-) On jette r√©guli√®rement un coup d‚ÄôŇďil sur la montre et m√™me si on s'√©tait dit faire demi-tour √† 17h30 et qu'il est d√©j√† 18h, notre forme et notre curiosit√©, apr√®s concertation, nous poussent √† continuer jusqu‚Äô√† 19h pour tenter de rejoindre la confluence du Y. On s'arr√™tera raisonnablement avant pour anticiper notre fatigue au retour mais on ne manquera pas d'admirer les belles concr√©tions et galeries que l'on a trouv√© derri√®re le boyau du fakir, √ßa valait le coup d'aller voir plus loin !

Le retour sera plus rapide que l'aller. On s'arr√™te moins pour s'extasier devant tous les petits choux-fleurs blancs qui jaillissent de partout, sur toutes les superbes chailles qui d√©corent les galeries. On fait plus efficace et plus attention √† la o√Ļ on pose les pieds, bref un peu de fatigue. On fait une tentative √† l'instinct l√† o√Ļ on s'√©tait perdues √† l'aller, et miracle!, c'√©tait bien l√† o√Ļ on esp√©rait aller. √áa nous aura fait gagner du temps, beaucoup d‚Äô√©nergie et quelques cris de joie. La remont√©e des puits se fait bien, mais on gardera en t√™te que les parois du Neuvon sont quand m√™me bien friables, et ceux qui sont en t√™te doivent faire franchement attention √† leur pieds, √† ne pas laisser tra√ģner les kits pour ne pas envoyer une caillasse dans la t√™te du coll√®gue en bas.

On sera toutes les 4 sorties par la porte des étoiles à 00h30, dans la chaleur réconfortante et les crissement d'insectes du mois de juillet. Cap sur l'apéro et les pizzas maison ! Une très belle sortie, la fatigue et les courbatures sont un moindre mal pour un si bon moment.

Points dindon:
- 1 pour Lucie pour avoir dit au moment crucial ou on faisait demi-tour "bouarf non, cette eau qui coule dans le mauvais sens, c'est s√Ľrement pas si grave..."

√Člise, Gwen, Mathilde et Lucie



Participants

Lucie D. , Elise G. , Mathilde K. , Gwena√ęlle M.

Commentaires

Pas de commentaires