Les news

2017  2016  2015  2014  2013  2012  2011  2010  2009  2008  2007  2006  0  

Le fil d'informations RSS d'ABIMES
Le Neuvon (14/12/2015)
Présentation par Jef du réseau du Neuvon, un beau et gros réseau récemment accessible grâce à une grosse désobstruction à Plombières-les-Dijon (21)


Assemblée générale (07/12/2015)
L'assemblée générale de l'ABIMES débutera à 20h dans la salle de réunion du Parc municipal des Sports (au rez de chaussée de notre bâtiment).
Soyez à l'heure !


Assemblée générale (16/11/2015)
L'assemblée générale de l'ABIMES débutera à 20h dans la salle de réunion du Parc municipal des Sports (au rez de chaussée de notre bâtiment).
Soyez à l'heure !


Spéléologie et mondes inconnus : explorations d'aujourd'hui et de demain (14/10/2015)
Echanges avec

Luc-Henri FAGE
Spéléologue, explorateur et réalisateur
Auteur de "Bornéo, la Mémoire des Grottes"

Olivier ARCHAMBEAU
Géographe et explorateur
Président de la Société des Explorateurs Français

Mercredi 14 octobre
19h30 à 21h00

Amphithéâtre Des Vallières
Ecole Militaire

Réservation



Conférence à Issy les Moulineaux : LE PREMIER ART DE L'HUMANITE ET LA GROTTE CHAUVET (06/10/2015)
Les peintures et gravures de la grotte Chauvet comptent parmi les oeuvres les plus anciennes au monde, et leur découverte a révolutionné l'histoire de l'art.

Conférence d'histoire par Jean-Paul Demoule , professeur de Protohistoire européenne.

Mardi 6 octobre à 19h30 à la Médiathèque centre-ville

Le site officiel


Forum des associations (04/09/2015)
Comme à chaque rentrée, ABIMES sera présent au forum des associations d'Issy-les-Moulineaux.
Rendez-vous au Palais des sports Robert Charpentier les vendredi et samedi.


Ouverture de la réplique de la grotte Chauvet (25/04/2015)
Découverte le 18 décembre 1994 par les spéléologues Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire, la grotte Chauvet, doyenne des grottes ornées du monde, révèle l'inscription sur la roche ardéchoise de la plus ancienne création culturelle de notre humanité, il y a 36 000 ans. L'Espace de restitution a ouvert ses portes en 2015.

Un site majeur unique de l'histoire de l'humanité

Miraculeusement protégée du monde grâce au fait que le sommet de la falaise qui l'abritait s'est effondré, scellant hermétiquement son accès pendant plus de 20 000 ans, la grotte Chauvet Pont-d'Arc présente trois caractéristiques très rarement réunies : son ancienneté (de 36 000 ans, contre 17 000 ans pour Lascaux), son état de fraîcheur et sa richesse.

Un exceptionnel témoignage de l'invention de l'art

Lion, ours de cavernes, panthère des neiges, mammouth, rhinocéros laiteux, mégacéros, bison, aurochs, bouquetin, cerf? Avec un panneau de chevaux de sept mètres de long, ou encore un panneau avec un groupe de lionnes partant en chasse au sein d'une vaste composition animalière, mais aussi des scènes naturalistes où l'on voit deux rhinocéros s'affronter, ou encore une lionne refuser les avances d'un mâle? Représenté sur un demi kilomètre, pour une superficie de 8 500 m2, le bestiaire figuré sur les parois de la grotte Chauvet Pont-d'Arc, riche de 425 animaux de 14 espèces, est principalement constitué d'animaux féroces, ce qui est tout à fait spécifique par rapport aux autres grottes ornées, majoritairement moins anciennes.

Avec une palette sans limites, une technique de l'estompe utilisée ici pour la première fois, jouant des saillies et des creux, des niches et des alcôves du support rocheux pour donner du relief, apprivoisant la perspective, la qualité du geste des artistes de la grotte Chauvet ? le plus abouti connu à ce jour pour la période du Paléolithique supérieur ? n'a pas fini de nous stupéfier.

L'Espace de restitution de la grotte Chauvet Pont-d'Arc

Afin de permettre au public de s'approprier les trésors de la grotte Chauvet, sa reconstitution parfaite est en cours. Sur les hauteurs du Vallon-Pont-d'Arc, le site du Razal, à sept kilomètres de la grotte, a ainsi été retenu pour l'Espace de restitution qui doit ouvrir ses portes au public, fin 2014, et qui sera le plus grand fac-similé d'un site préhistorique en Europe. L'objectif est de pouvoir accueillir 300 à 400 000 visiteurs par an venus du monde entier. Sur un vaste espace boisé de 29 hectares, le site comprendra, outre la reconstitution de la grotte, un centre de découverte et son exposition permanente consacrée aux Aurignaciens et à l'art pariétal, mais aussi cinq stations d'interprétation abritées, un espace d'exposition temporaire, un espace pédagogique pour les jeunes, un pôle événementiel?

Une prouesse technologique

Fruit d'une étroite collaboration avec l'équipe scientifique, l'enjeu pour les concepteurs de l'Espace de restitution est de rendre la véritable cavité et ses 8 500 m2 au sol, dans un espace limité à 3 500 m2, tout en conservant la perception des volumes originaux, par une technique 3D mise au point à l'aide d'un scanner haute précision permettant de recréer numériquement la grotte à l'échelle 1. C'est sur une structure en béton projeté à laquelle sera associé un revêtement intérieur en résine que seront reproduites les peintures avec des pigments d'oxydes naturels ou des charbons de pins sylvestres. Et toutes les représentations seront faites par des artistes peintres, afin de retrouver la spontanéité du geste.

Pour susciter l'émotion de ce grand voyage dans le temps, les cinq sens seront stimulés : fraîcheur, humidité, silence, obscurité, et même un subtil parfum minéral doivent contribuer à l'immersion complète des visiteurs dans la grotte.


Pour bien commencer l'année (01/01/2015)
Exposition Grottes d'Haïti
Entre imaginaires et réalités


Du 5 au 21 janvier 2015 au siège de l'UNESCO, à Paris. Entrée gratuite.

Cette exposition présentera au public, à travers un contenu multimédia et les photographies de Carole Devillers, Jean-François Fabriol et Olivier Testa, cette face méconnue du patrimoine Haïtien.

Elle se base sur les travaux menés depuis 2009 par ces spéléologues au cours de plusieurs expéditions dans les départements du Centre, du Nord-Ouest, de la Grand'Anse, des Nippes, du Sud et du Sud-Est. Celles-ci ont permis la découverte et l'inventaire de plus de 200 cavités, travail que l'on peut consulter sur le site http://www.grottesdhaiti.org.